À propos

Construire le patrimoine à Charleroi

Collecter les œuvres ; constituer et conserver le patrimoine ; gérer les collections… la préservation est une mission essentielle. Ainsi, le Musée des Beaux-Arts s’est-il donné pour mission de collecter et de conserver, entre-autres, les témoignages du passé (depuis la fin du 18ème siècle) et du présent, de l’activité artistique de la ville et de sa région, du bassin hennuyer et, plus largement, de la Wallonie. La collection, ainsi ancrée, offre une spécificité riche de sens.

Il s’agit ensuite pour l’Institution de communiquer ce patrimoine ; de le présenter au public au travers, notamment, d’expositions temporaires. En tant que Musée communal et donc, plus peut-être que tout autre, en tant que « Musée – territoire » soucieux de toucher au plus près la sensibilité d’un public de proximité, il se doit de remplir une véritable fonction sociale en allant jusqu’au bout du devoir de mémoire : donner à la collectivité à (re)découvrir son propre patrimoine, l’amener à voir sa ville, sa région autrement. Par ailleurs, il s’agit aussi pour le Musée, de porter haut les couleurs de « ses » artistes et d’offrir au regard d’un public toujours plus large les œuvres de créateurs régionaux au talent certes reconnu mais parfois méconnu. Agir comme un révélateur et faire en sorte que la visite au musée relève de la véritable découverte, reste l’une de ses constantes préoccupations.

En octobre dernier, et comme chaque année, le Musée bénéficiait ainsi d’une Commission d’acquisition. Sur base d’une politique de collecte indispensable à la cohérence de l’ensemble, instaurée voilà maintenant de nombreuses années, cette nouvelle cession lui permettait de bénéficier de l’inscription à l’inventaire de pièces qui, pour relever d’époques diverses et d’approches variées, continuent de compléter un patrimoine en devenir.