Le Musée du Verre a 40 ans…

Dès le XVIIème siècle, la présence de houille dans les environs immédiats de la future cité de Charleroi devait encourager les maîtres-verriers, en recherche constante de combustibles, à rejoindre cette région pour y installer et y développer leurs activités. À cette époque, ces artisans ne s’intéressent que moyennement à la production du verre à vitre. Il faut attendre le milieu du 18ème siècle, époque où les autorités autrichiennes décident d’en favoriser la production au Pays de Charleroi, pour voir cette activité prendre une ampleur considérable et devenir finalement une spécialité de la région. Après la déclaration d’indépendance de la Belgique en 1830, l’industrie du verre à vitre connaît un formidable développement et le verre carolo s’exporte alors dans le monde entier. Cette tradition ne s’est jamais essoufflée et aujourd’hui encore, l’industrie du verre marque de son empreinte le paysage de la région de Charleroi.

De ce glorieux passé, il fallait conserver la trace. Collectionneur éclairé et passionné par l’histoire du verre, Raymond Chambon a rassemblé une collection remarquable de pièces et d’archives, afin d’illustrer les progrès réalisés au cours des siècles dans l’élaboration des matières et des techniques de façonnage et de décoration et de sauvegarder la mémoire de la verrerie en Belgique.

En 1966, cet érudit décide de céder sa collection à la Ville de Charleroi dans le but avoué d’y consacrer un Musée. Le Musée du Verre est officiellement inauguré en 1973 dans les bâtiments de l’Institut national du Verre au Boulevard Defontaine à Charleroi. La conception et la présentation du musée sont salués par la critique, la scénographie se voulant résolument pédagogique, afin de permettre au plus grand nombre de comprendre la matière verre, à travers la science, les techniques, l’histoire et les courants artistiques. Le Musée du Verre participe alors à la promotion des produits de l’industrie du verre, assuré essentiellement par la Fédération internationale du Verre. La proximité avec l’Institut national du Verre permet, par ailleurs, de bénéficier de toutes les avancées techniques et expérimentales.

Mais en 2002, l’État fédéral, propriétaire du bâtiment occupé par le Musée, désire mettre fin au bail emphytéotique. Pendant cinq ans, le Musée du Verre reste en boîte jusqu’à son inauguration, en 2007, sur le site du Bois du Cazier, à Marcinelle, complétant utilement la mise en valeur des racines et de la mémoire vivante du pays de Charleroi.

Le Musée actuel s’étend sur une superficie de 400 m² dans l’ancienne lampisterie du charbonnage dont les architectes d’IGRETEC ont su préserver les caractéristiques originelles. Une annexe en verre parachève la construction. Une mezzanine permet de dédoubler la surface afin d’optimaliser la scénographie. Au-delà de la problématique du rapport contenant/contenu, son architecture ouverte sur l’extérieur, associée à une volonté de respect de l’existant, se joue des transparences, de l’éclat du verre et participe à la cohérence d’intégration au site. Un nouvel écrin où le Musée du Verre développe ses projets et activités depuis 2007 et reprend sa place sur la scène culturelle et muséale.

Musée du Verre – Site du Bois du Cazier – Rue du Cazier, 80 – 6001 Marcinelle – Belgique +32 496 599 214 – mdv@charleroi.be
Ouvert du mardi au vendredi de 9h à 12h30 et de 13h à 17h, samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 12h30 et de 13h à 18h

MVerre

3 réponses pour “Le Musée du Verre a 40 ans…”

  1. Catherine Thomas dit:

    Une capsule vidéo est en préparation pour évoquer le passé du Musée autrefois situé en centre ville à travers des images d’époque et des archives. Ce sera également l’occasion de (re)présenter le Musée au public, à travers ses collections et son atelier.

  2. CHAMBON Jean-Nicolas dit:

    Concerne les 40 ans de la création du Musée du Verre

    Madame,

    Auriez-vous l’amabilité de me faire savoir si la capsule vidéo a bien été réalisée, si c’est le cas, mon père apparait-il dans la réalisation car je sais que vers les années 74, 75 (+ ou -) il est interviewé lors d’une émission, je ne sais si c’est la RTB ou autre qui à réalisé cela, en avez vous connaissance ?

    Bien entendu cela m’aurait interessé d’avoir si bien entendu cela est possible une copie.

    En vous remerçiant pour l’interêt que vous portez à ma demande.

    Cordialement CHAMBON Jean-Nicolas

  3. Catherine Thomas dit:

    Monsieur,

    Ce film est toujours en cours de réalisation. Ne ne manquerons pas de vous contacter quand il sera finalisé et disponible.

    Bien à vous

    Catherine Thomas
    Conservatrice du Musée du Verre

Laisser un commentaire