MBArts – Nouvelle scénographie

Dès le 12 octobre 2012, le MBArts inaugure une scénographie actualisée par l’architecte et scénographe Frédéric de Smedt.

C’est une perspective nouvelle sur la collection que souligne la scénographie imaginée par Frédéric de Smedt, et qui présente une sélection d’œuvres majeures parmi les plus remarquables du patrimoine muséal. Depuis les origines au début du 19ème siècle, jusqu’à nos jours, ce patrimoine continue de s’enrichir. L’objectif de cette révision est aussi de le percevoir comme un ensemble en mouvement.

L’histoire de la collection, relativement récente, est étroitement liée au développement de la vie artistique de la région…
Le 20ème siècle verra la création de cours de céramique, de dessin et de peinture à l’Ecole industrielle de Charleroi (future Université du Travail). Un nouvel Hôtel de Ville sera érigé, incluant un espace d’ expositions. Une Académie des Beaux-Arts verra le jour. Suivront la construction du Palais des Beaux-Arts, du Palais des Expositions et la rénovation de l’Eglise Saint Christophe. Mais c’est l’Exposition internationale de Charleroi de 1911 qui constitue l’événement majeur dans le rayonnement culturel de la Ville. On pouvait y découvrir notamment, deux Salons d’Art, initiés par Jules Destrée (1863-1936). Celui-ci émet alors l’idée de créer un Musée des Beaux-Arts. Dès lors,  les donations, les dépôts, les achats se sont succédés. La collection s’est construite autour de l’approche amorcée par Destrée : la mise en valeur des artistes wallons. La première vie du Musée se déroulera à l’Hôtel de Ville, jusqu’en 2007. Il a depuis rejoint le Palais des Beaux-Arts avec sa salle de spectacles de 1800 places, et la Médiathèque de la Fédération Wallonnie-Bruxelles.

Le Musée s’inscrit dans la ville, dans sa mouvance, et en incarne à la fois le reflet et la mémoire. Des points de référence de la nouvelle mise en place renvoient au Musée Jules Destrée et au Musée du Verre, dont les collections s’articulent en complémentarité. D’autres ponctuations établissent le lien entre les œuvres et les interventions d’artistes dans la ville ou les endroits précis auxquels les œuvres font allusion… Comme c’est le cas pour le peintre orientaliste Jean-François Portaels, présent dans la collection et dans l’Eglise Saint-Antoine, au bas de la ville. Constitué de peintures, sculptures, dessins, gravures, photographies, installations, videos et documents d’archives, ce patrimoine met en évidence les étapes importantes de l’histoire et de l’histoire de l’art, locale et belge, et soulève des pistes de réflexion sur la place de l’humain dans la société, l’attachement à ses racines, à son époque, à son lieu de vie. La scénographie renouvelée fait apparaître les connexions entre les œuvres et leur lien avec l’identité de la région. Elle se décline en 6 chapitres chronologiques et thématiques : des origines d’une collection jusqu’aux démarches contemporaines… pour susciter chez le visiteur l’envie d’en voir et d’en savoir plus.

Musée des Beaux-Arts

MBArts - Palais des Beaux-Arts, Place du Manège, 1 – 6000 Charleroi – entrée extension vitrée

Infos +32 71 86 11 34/35 ou  mba@charleroi.be

Une réponse pour “MBArts – Nouvelle scénographie”

  1. Louis Delville dit:

    Une belle réalisation à monter aux touristes qui visitent la région. Allez, on avance dans la bonne direction !

Laisser un commentaire