Charleroi 1911-2011… de Paulus à Herbet

Du 30 avril 2011 au 11 septembre 2011, le Musée présente une exposition organisée autour de deux artistes… « bien de leur temps ».
Le peintre Pierre Paulus (1881 – 1959) et le photographe Philippe Herbet (1964) posent un regard-miroir sur la ville et les gens qui la vivent.

Parmi les artistes majeurs de la collection, Pierre Paulus, natif de Châtelet, offre une vision de Charleroi déclinée sur le thème d’un paysage enfumé habité d’ouvriers laborieux et résignés. Composé de motifs parfois répétés à l’envi, son oeuvre peint fut sans doute un temps instrumentalisé. Ainsi, Jeunesse. C’est en effet cette seule oeuvre emblématique, qui fait désormais partie du patrimoine communal, que le Musée a choisi de mettre en lumière pour l’occasion.
Présentée au public du Salon d’Art moderne de 1911, elle fut longtemps considérée comme représentative de la glorieuse épopée industrielle et devint très vite l’étendard d’une difficile condition ouvrière…

Aux côtés de Paulus. Philippe Herbet. Originaire de Liège, ce « promeneur-photographe-écrivant » propose une autre approche de la ville, contemporaine celle-ci, et ouvre un nouveau chapitre de la grande histoire des regards posés sur la cité. Voilà six ans déjà, cet artiste de renommée internationale choisissait Charleroi pour en faire l’une des étapes d’un rhizome européen qui depuis n’a cessé de s’étendre… Il y revient en cette année anniversaire et reprend le fil d’un périple romanesque entamé alors. Cette résidence donne lieu à la présentation de 33 photographies et 13 textes, autant de fenêtres ouvertes sur la ville et ses habitants, en ces premiers jours de printemps.

Un habillage d’ambiances sonores, de musiques, de poésies, de chansons, invite dans les méandres d’un temps, ondoyant entre l’époque de l’exposition internationale et nos jours .

Dans un parti pris volontairement minimaliste, cette exposition, organisée dans le cadre de l’événement Charleroi 1911 – 2011, vous plongera dans une atmosphère particulière, celle née de regards qui se croisent… à cent ans d’écart.

Télécharger le Petit guide du visiteur de Paulus à Herbet au format pdf


Ill. Pierre Paulus, Jeunesse, 1911 (détail) – Inv. 73 – (c) Sabam Belgium, 2011

Une réponse pour “Charleroi 1911-2011… de Paulus à Herbet”

  1. La destinée du promeneur professionel… « Regards épars… dit:

    [...] glanées lors de la visite de l’expo « De Paulus à Herbet » au Musée des Beaux-Arts de Charleroi lors d’un tournage pour l’émission [...]

Laisser un commentaire