L’art et les tout-petits. Arrêt sur images.

Le Festival « L’art et les tout-petits » 2010 vient de prendre fin sur une performance à destination des petits et de leurs parents au sein même du Musée.  Menée par des stagiaires du Festival, français, belges ou encore québecquois, cette performance théâtralisée et chorégraphiée faisait écho à la fois aux oeuvres des collections permanentes et à l’exposition de Charley Case.

Parmi les ateliers proposés en nombre lors de ces deux semaines entièrement consacrées aux moins de 6 ans, le Service éducatif du Musée  a proposé deux ateliers « bébés-parents » en totale osmose avec l’univers et le monde imagé de Charley Case.

Au hasard de l’eau…

Se jouant des ombres projetées au sol par l’Arbre libre de Charley (verrière PBA), les enfants ont soufflé de l’eau colorée pour qu’elle s’échappe sur le papier, suscitant là illusions et allusions qui peuplent les créations de l’artiste. En duo avec les parents, ces cercles, spirales, arbres, pieuvres, se sont vues contournés d’un rapide trait de pastel.  Jeux de hasard et complicité ludique dans une ambiance estivale…

De terre et de sable…

Les trésors offerts à l’homme par la nature sont source d’inspiration ou deviennent support de création pour Charley. Savourant ce plaisir sensuel de la terre et de la végétation, les enfants ont intégré quelques-uns de ces trésors dans leur création. D’autres auront tout simplement pris plaisir à les replanter dans leur jardin. Joyeux partage autour des produits offerts par notre terre-mère !

Encore un tout grand merci aux Festivaliers qui nous confirment que la création à destination des tout-petits n’est pas un leurre, au Théâtre de la Guimbarde qui nous permet de vivre cette expérience unique, ainsi qu’aux comédiens et ateliéistes qui se sont posés dans notre Musée le temps d’un spectacle, d’un atelier, d’une rencontre. Merci pour le plaisir et pour vos envies.

Le Service éducatif & culturel du MBA

Laisser un commentaire