Un jour de pluie à Charleroi…

Morosité, morosité, morosité ! C’est dans ces moments là, de jour de pluie et de vent qu’il faut… soit déjeuner avec un ami très cher,  soit visiter une exposition dans un musée. Les deux ? Allez, va pour les deux ! Et miracle ! Les deux sont loin d’être anodins…

Comme l’explique, d’une manière très sensible,  Mr Olivier Dupuis :

« Pénétrer un musée , c’est franchir un seuil. Physiquement d’abord puisque le lieu est désigné comme tel. Mais c’est également franchir un seuil pour soi. S’engager dans un parcours de découverte. S’engager dans une liberté d’être et de ressentir face à l’oeuvre, à l’histoire, à l’artiste. S’engager dans une aventure qui permet de franchir le temps et l’espace, de pénétrer des univers, des scènes, des paysages, des histoires, des matières, des sensations, des concepts. Pénétrer un musée, c’est s’offrir un moment d’émotion, de doute, d’interrogation, de plaisir. C’est changer de rythme et d’état d’esprit. Pour un moment et pour s’en souvenir.  »(…) 

Texte paru il y a peu dans L’invitation au Musée, n°20, 4ème trim. 2007, p.12, édité par le Ministère de Communauté française Wallonie-Bruxelles, Direction générale de la Culture, Service du Patrimoine culturel.

 

Que du bonheur ! Quel beau métier nous faisons là…

C.A.

Laisser un commentaire