24 novembre 2002 – 9 mars 2003

Né en 1883, Fernand Verhaegen (1883-1975), peintre et graveur que James Ensor (1860-1949) appelait « le bon géant de Gerpinnes », a développé, dès 1910, une thématique haute en couleurs : celle du folklore. Charleroi, l’un des centres de traditions de Wallonie, vit alors au rythme des ducasses, des rondeaux, des marches processionnaires et des pasquées, autant d’occasions de fêtes traitées par Verhaegen dans des tonalités aux accents luministes et poétiques.
Soucieux de démocratie, l’artiste répondit également à des commandes à but éducatif dans des compositions où les loisirs et le sport pour tous revêtaient le même caractère festif.

A l’occasion de l’exposition, publication par Robert Magremanne de l’ouvrage « Fernand Verhaegen. Le grand maître du folklore wallon » édité par El Môjo dès Walons et l’imprimerie provinciale.
Un carnet pédagogique conçu par Sylvie-Anne Debrichy en collaboration avec le Musée des Beaux-Arts. Un regard novateur, ludique et interactif posé sur un artiste attaché aux traditions.

Salle d’exposition du PBA, Place du Manège, 1, 6000 Charleroi

Tél 00 32 71 86 11 34 – 35

mba@charleroi.be